Vous êtes ici : Accueil Blog Vin des îles: Tenerife, Valle de Güímar, Brumas d'Ayosa 2011

Vin des îles: Tenerife, Valle de Güímar, Brumas d'Ayosa 2011

Tenerife Valle de Guimar Brumas d'Ayosa 2011 dégustation sommelier île
Vin des îles: Tenerife, Valle de Güímar, Brumas d'Ayosa 2011
Valle de Guimar, Tenerife, Canarias

 

Tenerife, Valle de Güímar, Brumas d'Ayosa 2011

L'île: Tenerife

Tenerife, l'île la plus peuplée et la plus grande de l'archipel des Canaries est dominée du haut de ses 3718 mètres par le volcan toujours actif, le Teide, le troisième plus grand au monde et le plus haut d'Espagne.

Plus près de l'Afrique que de l'Europe, les Canaries font partie de l'ensemble d'îles appelé Macaronésie, qui les associe aux archipels des Açores, du Cap Vert, de Madère et des Selvagens. Ces archipels partagent des caractéristiques géologiques, historiques et écologiques.

La viticulture apparait à la fin du seizième siècle, alors que la vigne remplace la canne à sucre qui s'est répandue dans les Amériques. Shakespeare cite le Canary Sack à plusieurs reprises dans son oeuvre. On exportait alors surtout du vin doux. Aujourd'hui l'hégémonie continentale relègue la production canarienne à une consommation locale.

Plus de 7 000 hectares sur l'île sont réparties en 5 zones principales de production et correspondent aux "Denominaciones de origen" suivantes: Abona, Tacoronte-Acentejo, Valle de Güimar, Valle de Orotava, Ycoden-Daute-Isora.

L'appellation: Valle de Güímar


Valle de Güímar

Au centre-est de l'île, la Vallée de Guimar, s'élève à partir des côtes jusqu'à 1600 mètres. Les sols varient en fonction de l'altitude, ainsi en basse altitude, il y a des sols sableux pauvres et alcalins qui permettent de retenir les rares pluies et la rosée. Au sommet (Los Pelados) ce sont de petits secteurs d'argile mêlée de matière organique et de limon fertile et perméable. Entre les deux, les sols sont argileux sur des coulées récentes de lave.

Créée en 1996, l'appellation qui couvre plus de 1,500 hectares, stipule une densité de plantation de 2,500 pieds de vigne à l'hectare. Le rendement maximum est 10,000 kilos à l'hectare. On y pratique une taille en espalier surtout représentée par le cordon double. En haute altitude, c'est la taille en gobelet qui est privilégiée. La viticulture s'inclut dans une polyculture.

La zone jouit d'un ensoleillement de 2,900 heures l'an, la pluviosité étant de 400 millilitres et la moyenne de température de 22°C.

On y fait pratiquement tous les types de vin à base des cépages Gual, Malvasia, Verdejo blanco, Listan blanco (Palomino), Muscat d'Alexandrie, Vigiriega comun pour les vins blancs (68% de la production totale).

Pour les rouges (38% de la production totale) sont permis les cépages Listan negro, Malvasia rosada, Muscat de Hambourg, Negra Mole, Bastardo Negro, Vigiriega negra (Cabernet sauvignon, Merlot, Pinot noir, Rudy Cabernet, Syrah, Tempranillo).

Le vin: Blanco afrutado Brumas d'Ayosa 2011

 

Élaboré à partir des quatre cépages malvasia aromática, muscat d'Alexandrie, marmajuelo et listan blanco (palomino), ce vin blanc avec ses 30 grammes de sucre par litre est semi-doux et titre à 11% d'alcool. Il est produit par la coopérative Bodega Comarcal Valle de Güimar fondée en 1989 et qui regroupe aujourd'hui 200 vignerons.

À consommer dans l'année, servi bien frais (5° C), il se joint aux entrées aux saveurs orientales épicées avec ses arômes et flaveurs fruités et floraux de pêche, agrumes, litchi, jasmin, fleur d'oranger et de rose.

Navigation