Vous êtes ici : Accueil Blog Dornfelder

Dornfelder

dornfelder cépage Allemagne caractéristique description

Dornfelder

Couleur : noir

Arômes dominants : cerise noire, mûre, framboise, sureau

Origine :

1955-6, Allemagne, August Herold, croisement de Helfensteiner (Frühburgunder X Trollinger) X Heroldrebe (Portugieser X Limberger), en l’honneur de Imanuel Dornfeld, 1796-1869

Synonymes : nom originel : We S3-41

Répartition :

Allemagne (Pfalz, Rheinhessen, Württemberg, Nahe : Mention Classic pour ce cépage typique de ces régions, minimum 12% alcool, et moins de 15 grammes de sucre par litre), Royaume-Uni, Autriche

Superficie :

Allemagne 8200 ha (124 ha : 1972, 7686 ha : 2003, 8250 : 2006 (8%)

Baie : Peau épaisse

Maturité : Précoce à moyen

Terroir :

Très exigeant en matière de sol, pas d’emplacements sablonneux ou pierreux, éviter les endroits trop secs et le gel

Taille : Palissage important, courte

Vulnérabilité :

plus résistant aux maladies que le Portugieser, plus facile à cultiver que le Pinot noir. Sensible au mildiou, à la sécheresse, aux gelées d’hiver, bonne résistance à la pourriture

Rendement : bon, vigoureux, fertile, doit être limité par une taille hâtive

Accords : Rôti relevé, gibier, fromage

Vins :

Amène de la couleur aux assemblages, bonne acidité, très foncé au goût fruité, très prononcé. Fait en sec ou demi-sec, il se prête également aux vendanges tardives.

On distingue deux styles d’élevage. Le premier met en exergue les arômes très fruités comme la griotte, la mûre et le sureau. Ce vin est commercialisé jeune. On peut aussi élever le Dornfelder dans de grands ou petits fûts de bois (barriques), insistant davantage sur les tanins et la structure du vin et réduisant les arômes fruités. Les vins ainsi produits sont riches, onctueux et harmonieux. Étoffé, structuré, tannins fins, acidité modeste; intéressant pour cuvée en assemblage avec Pinot noir. On ne trouve que très rarement des Sekts ou des rosés à base de Dornfelder.

 

Navigation